en

Doit-on accorder le participe passé avec l’auxiliaire avoir dans la phrase « elle a chanté » ou « elle a chantée » ?

Vous avez déjà été confus quant à l’accord du participe passé avec l’auxiliaire « avoir » dans une phrase comme « elle a chanté » ou « elle a chantée » ? Découvrons ensemble la règle à suivre.

Règles d’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir

Dans la phrase « elle a chanté », faut-il accorder le participe passé avec l’auxiliaire avoir pour écrire « elle a chanté » ou « elle a chantée » ? Cette question peut sembler ardue, mais les règles d’accord du participe passé en français sont très spécifiques.

Avec l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde généralement pas avec le sujet.

Voici quelques règles à retenir :

  • Le participe passé s’accorde avec le complément d’objet direct (COD) si ce dernier précède le verbe. Par exemple : « Les chansons que j’ai chantées. » Ici, « chansons » est le COD et il précède le verbe.
  • Si le COD est placé après le verbe, il n’y a pas d’accord : « J’ai chanté les chansons. »
  • En l’absence de COD, le participe passé avec l’auxiliaire avoir reste invariable : « Elle a chanté. »

Dans votre phrase « elle a chanté », il n’y a ni COD qui précède le participe passé, ni autre élément nécessitant un accord. Par conséquent, la forme correcte est « elle a chanté » sans « e » final.

Pour mieux comprendre, voici d’autres exemples :

  • « Ils ont vu la pièce. » (La pièce est le COD et il suit le verbe, donc pas d’accord)
  • « La pièce qu’ils ont vue. » (Le COD « la pièce » précède le verbe, donc accord en genre et en nombre)

En résumé, dans la phrase « elle a chanté », le participe passé reste invariable.

Accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir

Dans la phrase « elle a chanté », le participe passé « chanté » s’accorde-t-il avec le sujet ? La réponse est non. Avec l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet, sauf dans des cas bien précis que nous aborderons.

Les règles d’accord du participe passé sont souvent sources de confusion. Voici quelques points essentiels à retenir :

  • Avec l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde généralement pas avec le sujet de la phrase mais avec le complément d’objet direct (COD) s’il est placé avant le verbe.
  • Si le COD est placé après le verbe, le participe passé reste invariable.
  • Si le verbe n’a pas de COD, le participe passé reste également invariable.

Examinons quelques exemples pour mieux comprendre :

  • Elle a chanté. (Pas de COD, donc « chanté » ne s’accorde pas)
  • Elle a chanté une chanson. (Le COD « une chanson » est placé après le verbe, donc « chanté » reste invariable)
  • La chanson qu’elle a chantée était émouvante. (Le COD « qu’elle » est placé avant le verbe, donc « chanté » s’accorde et devient « chantée »)

Les exceptions existent mais sont moins courantes. Par exemple, lorsqu’un verbe est utilisé à la forme pronominale ou lorsque le COD est un pronom relatif, le participe passé s’accorde avec celui-ci.

Respecter ces règles permet d’assurer une écriture correcte et précise.

🎤 Le participe passé avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct quand celui-ci est placé avant le verbe.
On ne dit pas « elle a chantée » mais « elle a chanté » car le participe passé reste invariable dans ce cas.

Qu'en pensez-vous ?

10 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Empirer ou s’empirer : quelle est la différence ?

Pourquoi s’est-elle souvenue ?