en

Faut-il écrire « Par acquis de conscience » ou « Par acquit de conscience » ?

La question de l’orthographe est souvent source de débats. Aujourd’hui, nous nous penchons sur une expression bien connue : « Faut-il écrire « Par acquis de conscience » ou « par acquit de conscience » ? » Un petit détail qui peut parfois semer le doute. Alors, prêts à lever le mystère sur l’orthographe correcte de cette expression ?

Faut-il écrire "Par acquis de conscience" ou "Par acquit de conscience" ?

Orthographe correcte

Il est fréquent de se poser la question de l’orthographe correcte de l’expression courante « par acquis de conscience » ou « par acquit de conscience ». Ces deux orthographes sonnent de manière similaire mais ne sont pas interchangeables.

L’orthographe correcte est « par acquis de conscience ». Le mot « acquis » provient du verbe « acquérir », signifiant que quelque chose a été obtenu ou appréhendé intellectuellement. Dans cette expression, « acquis » fait référence à une connaissance ou une certitude obtenue. Utiliser cette orthographe indique que l’on effectue une action pour s’assurer de la véracité ou de l’exactitude de quelque chose, pour être en paix avec soi-même.

Voici quelques exemples d’utilisation correcte :

  • J’ai relu l’article par acquis de conscience.
  • Elle a vérifié ses calculs par acquis de conscience.
  • Ils ont revu les résultats par acquis de conscience.

En revanche, l’utilisation de « par acquit de conscience » est incorrecte. Le mot « acquit » est historiquement utilisé pour désigner un reçu ou une quittance, mais il n’a pas de lien pertinent avec l’expression en question.

Pour éviter toute confusion, n’oubliez pas que le mot à utiliser dans l’expression est « acquis », lié à l’idée de connaissance et de certitude.

Origine de l’expression

La bonne orthographe de cette expression courante est « par acquit de conscience ». Utiliser « acquis » au lieu de « acquit » est une faute fréquemment commise. Le terme « acquit » se réfère à quelque chose qui est fait, réalisé, ou accompli, tandis que « acquis » désigne quelque chose qui est obtenu ou gagné.

L’expression « par acquit de conscience » tire son origine du latin « ex conscientia », signifiant « en toute conscience ». Au fil du temps, elle a évolué pour désigner une action réalisée pour soulager sa conscience, souvent par précaution. L’objectif est de s’assurer que tout est en ordre et de ne laisser place à aucun doute.

Pour éviter les erreurs, retenez que « acquit » avec un « t » de « conscience » est lié au verbe « acquitter », synonyme de réalisation d’un acte ou d’une tâche.

🤔Par acquis de conscience
par acquit de conscience

Qu'en pensez-vous ?

31 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Connaissez-vous l'abréviation de "Madame" et "Mesdames" en français ?

Connaissez-vous l’abréviation de « Madame » et « Mesdames » en français ?

Doit-on utiliser l'indicatif ou le subjonctif après "afin que" et "quoique" ?

Doit-on utiliser l’indicatif ou le subjonctif après « afin que » et « quoique » ?