en

« Après qu’il a » ou « après qu’il ait » : indicatif ou subjonctif ?

Après qu’il a ou après qu’il ait : indicatif ou subjonctif ? Voici une question qui suscite souvent des débats passionnés parmi les amoureux de la langue française. Mais alors, quelle est la bonne réponse ?

"Après qu'il a" ou "après qu'il ait" : indicatif ou subjonctif ?

Utilisation du verbe après qu’il a ou après qu’il ait

La structure grammaticale « après qu’il a » et « après qu’il ait » suscite souvent des interrogations. Il est essentiel de comprendre l’usage correct de ces deux possibilités pour éviter les erreurs linguistiques courantes.

En français, la conjonction « après que » est suivie de l’indicatif. En effet, « après que » exprime une action réalisée dans le passé. Ainsi, on dira « après qu’il a terminé son travail » et non « après qu’il ait terminé son travail ».

Voici quelques exemples pour illustrer :

  • Correct : Après qu’il a mangé, il se repose.
  • Incorrect : Après qu’il ait mangé, il se repose.
  • Correct : Après qu’il a fini ses devoirs, il regarde la télévision.
  • Incorrect : Après qu’il ait fini ses devoirs, il regarde la télévision.

La confusion provient souvent de l’utilisation incorrecte du subjonctif dans ce contexte. Le subjonctif est généralement employé après des conjonctions exprimant des doutes, des désirs ou des actions non réalisées, comme « avant que » ou « bien que ». Cependant, « après que » doit toujours être suivi de l’indicatif, car l’action est certaine et déjà accomplie.

En résumé, souvenez-vous que la formule correcte est « après qu’il a » + indicatif. La forme « après qu’il ait » est non conforme à la règle grammaticale et doit être évitée.

Utilisation de l’indicatif ou du subjonctif

Lorsqu’il s’agit d’utiliser la locution « après que », il est important de déterminer si l’on doit employer l’indicatif ou le subjonctif. La règle de base repose sur le fait que « après que » indique une action déjà réalisée. Donc, l’emploi de l’indicatif est généralement requis.

Selon la grammaire française, après « après que », le verbe doit être à l’indicatif car l’action est considérée comme certaine. Par exemple :

  • Après qu’il a terminé son travail, il est parti.
  • Après qu’elle est arrivée, la réunion a commencé.

Il est courant de rencontrer des erreurs où l’on utilise le subjonctif après « après que ». Cependant, cette utilisation est incorrecte. En revanche, le subjonctif peut être utilisé dans certaines expressions figées ou dans des registres soutenus, même si cela reste rare.

Pour comprendre et appliquer correctement cette règle, il est crucial de se rappeler qu’après une locution temporelle comme « après que », l’indicatif doit être employé. Voici quelques exemples qui illustrent cette règle :

  • Après qu’il a décidé de partir, nous avons changé nos plans.
  • Après que nous avons discuté, nous sommes parvenus à un accord.
😃Après qu’il aindicatif
😕Après qu’il aitsubjonctif

Qu'en pensez-vous ?

45 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Quelle est la différence entre « Au fait » et « en fait » ?

Quand faut-il utiliser un trait d'union avec les prépositions composées ?

Quand faut-il utiliser un trait d’union avec les prépositions composées ?